Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Secteurs et industries > Santé et sciences de la vie

Index of tables

  1. Santé et sciences de la vie
  2. Les grands avocats de demain
  3. Les grands avocats du marché

Les grands avocats de demain

  1. 1

Les grands avocats du marché

  1. 1

Allen & Overy LLP accompagne des groupes pharmaceutiques mondiaux, ainsi que des biotech, des sociétés technologiques et des associations et syndicats professionnels. La gamme d’expertises couvre un large ensemble de problématiques. La pratique du cabinet est codirigée au plan global par Laëtitia Bénard qui endosse aussi la responsabilité du département de propriété intellectuelle au niveau national, quand Eveline Van Keymeulen (counsel) est responsable du département sciences de la vie du bureau de Paris. Le cabinet a défendu Novartis qui était assigné par Teva en contrefaçon de brevet, dans le domaine du traitement de l’hypertension. Il est aussi le conseil attitré de Merck Sharp & Dohme pour tous ses litiges de brevets en France. Laëtitia Bénard et Eveline Van Keymeulen conseillent GSK sur des questions stratégiques en matière de données personnelles et de remboursement du prix des médicaments. Le cabinet assiste enfin ses clients dans le cadre du lancement de nouveaux produits, pour l'obtention d'autorisation de mise sur le marché et pour leurs problématiques de R&D. Bayer, Pfizer et Pierre Fabre sont clients.

Chez CMS, les clients apprécient particulièrement ‘une approche mettant l’accent sur la relation clientèle’ et ‘la remarquable connaissance de leur secteur d'activité’ par les avocats. La gamme d’expertises couvre les problématiques réglementaires, fiscales, de droit de la concurrence et de droit des sociétés; auxquelles s’ajoute le droit de la propriété intellectuelle suite à l’arrivée de Jean-Baptiste Thiénot en provenance de Bird & Bird. Arnaud Hugot a conseillé Ramsay Générale de Santé pour l’acquisition d’Hôpital privé de l'Est Lyonnais auprès de NOALYS. Anne-Laure Villedieu gère plusieurs litiges en matière de responsabilité des produits. Jean-Baptiste Thiénot a conseillé un groupe pharmaceutique mondial dans le traitement de problématiques réglementaires et de concurrence. Jean de la Hosseraye supervise la pratique du cabinet en matière de responsabilité des produits. Enfin, Laurent Stamm et Laurent Romano sont les principales références pour le bureau de Lyon. A noter néanmoins, la perte au premier semestre 2019 de Bernard Geneste, l’un des experts les plus expérimentés du marché en matière réglementaire et ancienne figure centrale de l’équipe, pour monter son propre cabinet Geneste & Devulder Avocats.

Dechert LLPdispose de l’ensemble des compétences et des ressources nécessaires’. L’équipe abrite des avocats ‘entièrement dévoués à leurs clients, toujours prêts à donner un coup de main, toujours disponibles et ayant toujours à l’esprit une nouvelle idée’. La base de clientèle est composée de grands noms du marché; dont Roche qui a fait appel à Mélanie Thill-Tayara, Sophie Pelé et la collaboratrice Marion Provost pour traiter un litige en droit de la concurrence à forts enjeux concernant l'utilisation d’Avastin, un de ses produits oncologiques phares, en-dehors des indications autorisées. Isabelle Marguet et le ‘remarquablement expérimenté’ Alain Decombe ont conseillé HRA Pharma et ses actionnaires, le fonds de private equity Astorg et Goldman Sachs, pour l’acquisition de Compeed auprès de Johnson & Johnson. Jacques Sivignon représente un groupe pharmaceutique dans un contentieux en rupture brutale de relations. Enfin, pour leurs dossiers de droit de la propriété intellectuelle, les clients peuvent se reposer sur l'expertise de Marie Fillon, une avocate qui est ‘techniquement excellente, créative et toujours disponible’, ‘à l'écoute de ses clients et qui saisit bien à la fois le contexte global et les spécificités de chaque dossier’.

Dentons abrite une équipe ‘réactive et au jugement sûr’, particulièrement pour ce qui est du ressort des problématiques réglementaires et de conformité. La pratique est codirigée par Pascale Poupelin qui ‘comprend exactement ce qu’attendent ses clients’ et qui se démarque par ‘ses conseils judicieux pour les questions d’autorisation de mise sur le marché’; et par Jean-Marc Grosperrin. Ce dernier est intervenu de concert avec l’avocate fiscaliste Sandra Hazan et l’expert en droit de la propriété intellectuelle David Masson pour conseiller Servier sur ses investissements dans des startups spécialisées dans les medtechs. L’équipe a également assisté le groupe pharmaceutique français dans la conclusion d’un partenariat stratégique avec l'entreprise de biotech suisse GeNeuro. François Vignaud (avocat honoraire) a conseillé Pfizer sur la cession de son activité mondiale de soins par perfusions à ICU Medical. Enfin, les spécialistes de la propriété intellectuelle que sont Marianne Schaffner et Pierre-Olivier Ally (counsel) apportent une solide expertise dans leur domaine.

Hogan Lovells (Paris) LLP est en capacité d’offrir un large ensemble de compétences; particulièrement solides en matière réglementaire, en droit de la concurrence, en droit de la propriété intellectuelle et dans le domaine des nouvelles technologies. La pratique est codirigée par Mikael Salmela et Cécile Derycke. Cette dernière, assistée de Charles-Henri Caron (counsel), intervient en défense dans un contentieux en responsabilité de produits de tout premier plan, en lien avec la certification litigieuse d’un implant médical. En droit social, Muriel Pariente et Dominique Mendy ont représenté Johnson & Johnson dans un contentieux portant sur la fermeture de son site d’Auneau. Stanislas Roux-Vaillard a représenté Icos dans une procédure en nullité de brevet visant son médicament phare, le Cialis. Enfin, Winston Maxwell apporte son expertise dans le secteur des nouvelles technologies et de la protection des données; et Eric Paroche et Patrice Navarro (counsel)  dans le domaine du droit de la concurrence. Abbott, Daiichi Sankyo et TUV Rheinland sont clients.

La pratique de McDermott Will & Emery AARPI repose principalement sur les expertises d'Emmanuelle Trombe et d'Anthony Paronneau. Le cabinet déploie une large gamme d’expertises, dont de solides compétences pour la gestion d'opérations en droit commercial et en droit des sociétés. Ainsi, le cabinet a assisté Bioprojet SCR concernant l’acquisition, par la société biopharmaceutique Harmony, des droits américains sur son traitement de la narcolepsie, nommé Pitolisant. Emmanuelle Trombe a conseillé Poxel pour la signature d’un partenariat avec Sumitomo pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimin en Asie. Le cabinet assiste aussi ses clients dans la négociation d’accords de R&D, de licence et de financement. Sont également recommandées les counsels: Anne-France Moreau et Laura Morelli, une nouvelle recrue arrivée en provenance d’Hogan Lovells (Paris) LLP.

La pratique de SEA AVOCATS repose sur l'expertise d'Alain Gorny (of counsel) qui défend un grand fabricant de dispositifs médicaux dans un contentieux au long cours en matière de responsabilité des produits. Le cabinet assiste également un distributeur dans la réalisation d’une analyse réglementaire de ses produits frontières. A noter cependant; l’équipe a connu une importante perte d’effectifs au début de l’année 2019: Diane Bandon-Tourret et Donatienne Blin (of counsel) ont rejoint LexCase.

Simmons & Simmons abrite ‘l’une des meilleures équipes du marché’, qui se démarque également par ‘son fantastique état d’esprit’. Le cabinet est particulièrement réputé pour sa grande expertise dans le domaine de la responsabilité des produits. Il gère également des dossiers réglementaires, immobiliers, fiscaux, de contentieux commercial, de droit de la concurrence et de droit de la propriété intellectuelle. L’avocat corporate Christian Taylor a conseillé Wright Medical pour l’acquisition de la startup française Imascap, qui a développé un logiciel révolutionnaire d'aide aux chirurgiens orthopédistes. Les dossiers de droit de la propriété intellectuelle sont pris en charge par Marina Cousté et François Jonquères qui sont impliqués dans plusieurs litiges de brevets. Alexandre Regniault et Jacques-Antoine Robert codirigent la pratique du cabinet. Charlotte Damiano (ex of counsel) a rejoint Hogan Lovells (Paris) LLP au printemps 2019.

La pratique d’August Debouzy se distingue avant tout par une expertise de premier plan dans le secteur du droit de la propriété intellectuelle et des brevets à travers François Pochart et Grégoire Desrousseaux. Le cabinet offre également un large ensemble de compétences dans des matières variées. Marie Danis défend ainsi un groupe pharmaceutique dans un arbitrage international initié par un concurrent et concernant des problématiques d’accords de licence. Alexandra Cohen-Jonathan est l’avocate d’environ 500 victimes d’implants mammaires défectueux dans une affaire les opposant au certificateur des produits. L’experte en droit social Emmanuelle Barbara conseille un grand groupe pharmaceutique dans un projet stratégique de réorganisation, de transformation et de transition numérique. Florence Chafiol contribue aussi à la pratique par son expertise en matière de données personnelles. Enfin, Mathilde Rauline (counsel) est également une intervenante majeure en matière de propriété intellectuelle. Ferring Pharmaceuticals, Essilor et Sofibel sont clients.

La pratique de Baker McKenzie est dirigée par Julie Yeni qui traite des dossiers en conseil et en contentieux, pour une base de clientèle variée, comprenant des acteurs de premier plan. Le cabinet s’est illustré par son assistance auprès de Servier pour l’acquisition de la division oncologie de Shire. Le cabinet conseille aussi ses clients pour la négociation d’accords de R&D et de licences avec des startups, ainsi que pour la gestion de problématiques réglementaires et de dossiers de restructuration capitalistique. Il traite enfin des questions liées au lancement de dispositifs d’e-santé. La collaboratrice Chloé Cornet et l’avocat expert en matière de données personnelles Yann Padova apportent également leurs contributions.

La pratique de Bird & Bird réunit une dizaine d’associés; experts dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle et des données personnelles, du droit des sociétés, du droit commercial et de la fiscalité. Yves Bizollon représente Actavis dans une action en nullité de brevet dirigée contre Servier. Anne-Charlotte le Bihan représente un fabricant de dispositifs médicaux dans deux procédures internationales en contrefaçon de brevet. Emmanuel Porte et Anne-Cécile Hansson traitent des opérations de financement et en droit des sociétés pour le compte de clients tels qu’Enterome. Ariane Mole a conseillé un groupe pharmaceutique mondial sur des questions réglementaires, et notamment d’autorisation de mise sur le marché et de conformité au règlement RGPD. Enfin, Laurence Clot traite les problématiques fiscales et Alexandre Vuchot les questions de droit commercial.

Clifford Chance est en mesure d'offrir une grande palettes de compétences à sa clientèle; couvrant les questions d'autorisation de mise sur le marché, de remboursement, de droit de la concurrence, de droit des marchés publics, de droit de la propriété intellectuelle, ainsi que les opérations de fusions-acquisitions et les sujets réglementaires et de mise en conformité. L'arrivée de David Tayar de Willkie Farr & Gallagher LLP permet au cabinet de renforcer ses compétences en droit de la concurrence. L'équipe dans ce domaine a ainsi travaillé sur une opération de démantèlement d'une société commune appartenant à deux géants pharmaceutiques, dans le domaine des médicaments sans ordonnance. David Tayar représente aussi Teva dans le cadre de l'enquête de la Commission Européenne concernant une entente alléguée en matière de brevet avec Cephalon. Thomas Baudesson et la collaboratrice senior Gaëlle Merlier assurent la défense d'un grand groupe pharmaceutique confronté à plusieurs procédures en matière de produits défectueux, y compris au pénal. Laurent Schoenstein a lui conseillé Synlab Labco lors de l'acquisition de Seldaix. Olivier Gaillard (counsel), un spécialiste des questions commerciales et réglementaires, est notamment consulté sur des sujets tenant à la loi "anti-cadeaux" et de transparence. Pfizer, GSK et Novo Nordisk sont clients.

De Gaulle Fleurance & Associés a récemment accompagné Icade concernant un projet de télémédecine, dans la gestion des aspects contractuels, réglementaires et de conformité au règlement européen RGPD. Le cabinet a aussi assisté un fabricant de dispositifs médicaux dans sa réponse à plusieurs offres de marchés publics. Louis de Gaulle a géré un contentieux en matière de rupture de relations établies. Blandine Fauran et Francine Le Péchon-Joubert conseillent un client dans une affaire soulevant des accusations de publicité trompeuse. Sont également des figures centrales de la pratique: Jean-Marie Job et Cécile Théard-Jallu, qui conseille ses clients pour leurs questions d'accords de licence et de R&D.

Sonia de Kondserovsky et Jean-Christophe Tristant sont à la tête du département de DLA Piper dans le domaine de la santé, qui réunit les expertises de cinq associés. L'experte en droit de la propriété intellectuelle Karine Disdier-Mikus traite des contentieux de brevets. Elle est récemment intervenue aux côtés de Sonia de Kondserovsky pour conseiller Pierre Fabre sur la négociation d'un accord de R&D avec Foresee, pour le développement de traitements oncologiques. En matière de données personnelles, Denise Lebeau-Marianna, Jonathan Rofé et la collaboratrice Yaël Hirsch, qui était anciennement chez Simmons & Simmons, ont aidé leurs clients pour la mise en place de programmes de conformité au règlement européen RGPD. Marine Gicquel traite des dossiers de droit social. Xavier Norlain et Jeremy Scemama prennent en charge les opérations de fusions-acquisitions et de private equity.

Fieldfisher est pourvu d'une ‘remarquable’ pratique, évoluant sous la direction d'Olivier Lantrès qui est un spécialiste du secteur et de la matière réglementaire. Il est en charge de plusieurs litiges internationaux sensibles, touchant à la vente de dispositifs médicaux et à des questions de marques. Il s'est récemment illustré dans plusieurs dossiers en partenariat avec ses associés. De concert avec Franck Veisse, il a assisté un grand groupe pharmaceutique international pour la révision de son cadre contractuel et de sa politique commerciale. En compagnie de l'équipe corporate du cabinet, il a assisté le même client lors de la cession d'une de ses branches d'activité. Participent également à la pratique: Samuel Pallotto qui est un spécialiste des marchés de capitaux, et Sébastien Pradeau (of counsel).

Chez Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I., Dimitri Dimitrov, qui est un expert en droit de la concurrence, a conseillé le fabricant danois de dispositifs médicaux Coloplast lors de l'acquisition du fournisseur français de matériel médical Lilial. Grégoire Triet et Jean-Hyacinthe de Mitry, qui a été promu associé, représentent Celltrion dans plusieurs procédures en nullité de brevets. La pratique agrège  également les expertises de Raphaëlle Dequiré-Portier en matière de droit de la propriété intellectuelle, et de Pierre Karpik qui a assisté Doctolib dans le cadre d'une levée de fonds auprès d'Eurazeo. Matthias Grolier a été nommé conseiller au sein du Cabinet du Ministre de la Culture.

HBC Avocats est un spécialiste des questions contractuelles et de gouvernance propres aux groupes de santé. Associé fondateur du cabinet, le Franco-canadien Jonathan Burnham représente des clients tels que Valneva, Xoma et Cytoo. Il s'occupe de la négociation d'accords de licences, la mise en place de partenariats pour le développement et la commercialisation de produits pharmaceutiques, et la constitution de nouvelles sociétés.

HOYNG ROKH MONEGIER, qui a récemment intégré la boutique spécialisée en contentieux de brevets Véron & Associés, associe une équipe qui compte pour figures centrales: Sabine Agé, Anne Servoir, Amandine Métier et Florence Jacquand. Ferring Pharmaceuticals a récemment fait appel au cabinet pour l'aider dans la rédaction de brevets, et dans la réalisation d'analyses de risques en contrefaçon et d'audits de ses droits de propriété intellectuelle. Le cabinet a aussi traité des sujets réglementaires et de droit de la concurrence en lien avec le lancement de nouveaux produits, et géré des contentieux de brevets, sous la supervision de Benoît Strowel.

La pratique de Jones Day réunit un ensemble d'expertises couvrant les opérations de fusions-acquisitions, de private equity et de marchés de capitaux, ainsi que les questions réglementaires et le contentieux. Gaël Saint Olive a assisté Sanofi sur la cession de ses activités de recherches sur les maladies infectieuses à Evotec, ainsi que sur la vente de douze marques de médicaments sans ordonnance au laboratoire franco-néerlandais Cooper-Vemedia pour un montant de 158 millions d'euros. Spécialiste du droit boursier, Linda Hesse a aidé Mainstay Medical dans une opération de financement. Geoffroy Pineau-Valencienne a conseillé HRA Pharma lors de l'acquisition de Lysodren auprès de Bristol-Myers Squibb. Thomas Bouvet a assuré la défense de Naos dans trois procédures distinctes de contentieux de brevets engagées par Beiersdorf et Derma Concept. Il assiste aussi ses clients dans la gestion de leurs questions réglementaires, notamment pour l'obtention d'autorisation de mise sur le marché. L'ensemble évolue sous la codirection de Françoise Labrousse et de Renaud Bonnet.

Reed Smith assiste ses clients dans la gestion de leurs problématiques réglementaires touchant à des sujets de transparence, de publicité, d'autorisation de mise sur le marché, de distribution et d'essais cliniques. Marc Lévy et Natasha Tardif apportent leur expertise en droit de la concurrence. L'avocate corporate Isabelle MacElhone participe également à la pratique; ainsi que Daniel Kadar qui traite une grande variété de dossiers, y compris des sujets de protection de données, des opérations en droit des sociétés et des dossiers d'enquêtes internes.

La pratique de Viguié Schmidt & Associés, codirigée par Etienne Gouesse et Iñaki Saint Esteben, se démarque par sa forte spécificité contentieuse. L'équipe traite des dossiers réglementaires, commerciaux, de droit de la concurrence et de responsabilité des produits, pour de grands acteurs du secteur pharmaceutique.

Winston & Strawn LLP abrite ‘la meilleure équipe du marché’ estime l'un des clients du cabinet: les avocats sont ‘rapides, intelligents, efficaces’ et ont ‘développé une connaissance très approfondie du secteur’. L'équipe, qui comprend cinq associés, est supervisé par Gilles Bigot qui a ‘véritablement contribué à construire le marché de la santé tel qu'il existe actuellement, à travers son travail remarquable, aux plans local et international’. Anne-Carine Ropars-Furet et Julie Vern Cesano-Gouffrant, qui a été promue associée, sont intervenues dans la négociation d'un partenariat dans le secteur de la biologie médicale, ainsi que sur la structuration d'un nouveau réseau de santé. Les clients font aussi appel au cabinet pour traiter leurs dossiers immobiliers et de financement, ainsi que des contentieux en matière disciplinaire et de partenariats commerciaux.

L'équipe d'Adamas est formée de membres ‘très réactifs, de confiance et qui sont proches de leurs clients’. De plus, les avocats ‘ont une connaissance détaillée des grandes problématiques du secteur’. Le cabinet représente un groupe pharmaceutique dans le cadre d'une enquête pénale portant sur des violations alléguées au droit de la concurrence et à la loi "anti-cadeaux". Spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, Barbara Bertholet a récemment conseillé ses clients sur des projets de transition numérique et de réorganisation de réseaux de distribution, ainsi que dans la gestion de dossiers de brevets. La collaboratrice Rachel Devidal a récemment rejoint l'équipe en provenance d'Ernst & Young Société d'Avocats; un recrutement qui fait suite aux départs de l'associé Jean-Baptiste Chanial et deux collaborateurs pour des postes en interne chez leurs clients.

L'équipe d'Altana assiste des entreprises pharmaceutiques dans le cadre de la gestion de leurs contentieux en France et à l'international, ainsi que pour leurs opérations de fusions-acquisitions et pour le traitement de leurs sujets de droit de la propriété intellectuelle. La pratique est codirigée par Armand Aviges, Jean-Nicolas Soret et Frank Valentin. Le cabinet est impliqué dans un contentieux de brevet concernant les droits des inventeurs. Jean-Nicolas Soret a conseillé Safe Orthopaedics pour la signature d'un accord exclusif en matière marketing, ainsi que DocteGestio pour l'acquisition de trois cliniques.Gilles Gaillard a assisté Europharma pour l'acquisition d'une filiale d'un grand groupe pharmaceutique et la signature d'un contrat de partenariat industriel.

L'équipe de BCTG Avocats est constituée de ‘vrais experts dans leurs domaines respectifs, qui offrent un large ensemble d'expertises permettant de répondre à tout besoin’. La pratique est particulièrement solide en droit de la concurrence et de la distribution. De grands groupes sollicitent l'expertise du cabinet dans cette matière pour les aider à mettre en place leurs politiques commerciales ou pour la négociation contractuelle. Le ‘grand spécialiste’ Hugues Villey-Desmeserets dirige la pratique. Il a récemment assisté Caudalie dans la gestion de deux litiges importants consécutifs au non-renouvellement d'accords de distribution sélective, ainsi que pour l'aider dans sa stratégie de vente de ses produits en ligne. Gaëlle Bloret-Pucci est une autre figure centrale de l'équipe pour les questions de droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies.

Delsol Avocats démontre ‘une parfaite connaissance du secteur, de l'environnement réglementaire et de ses évolutions’. L'équipe est appréciée pour ‘sa transparence, sa gestion proactive de la relation client, son approche pragmatique et collaborative, ainsi que ses bons contacts’. La pratique est codirigée par Thomas Roche, qui est hautement recommandé, et Jeanne Bossi Malafosse qui a rejoint le cabinet en provenance de DLA Piper en 2017. Le cabinet conseille notamment ses clients sur des questions liées à l'adoption du nouveau règlement européen en matière de données personnelles RGPD, ainsi que sur la gestion des aspects contentieux associés à des essais cliniques. Le contentieux de la propriété intellectuelle est enfin pris en charge.

Catherine Paley-Vincent de Ginestié Magellan Paley-Vincent assiste ses clients dans la gestion d'un large ensemble de problématiques: constitution de partenariats, sujets réglementaires et disciplinaires et contentieux en responsabilité des produits. L'équipe couvre également des dossiers de droit pénal. Elle s'est récemment occupée d'un dossier concernant une importation non-autorisée de médicaments. Agathe Lévy-Sébaux, qui a été promue associée, participe aussi à la pratique au plan contentieux.

Christophe Hénin d’Intuity conseille des groupes pharmaceutiques, des laboratoires et des startups, notamment dans la gestion de questions réglementaires et de droit de la concurrence, ainsi que pour le traitement du contentieux en responsabilité des produits.

K&L Gates LLP traite des dossiers de droit des sociétés, de droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies, ainsi que des questions réglementaires. La pratique est placée sous la direction de Jean-Patrice Labautière, qui a conseillé la start-up américaine Axonics sur une levée de fonds de 35 millions d’euros auprès de Gilde Healthcare, et a représenté un candidat à la reprise d'une division d'un grand groupe de santé. De concert avec Claude-Etienne Armingaud, il a aussi conseillé un acteur majeur du secteur sur la mise en place d'un nouveau programme concernant des startups. Nicola Di Giovanni traite également des opérations de fusions-acquisitions et de private equity.

Chez Lerins & BCW, Luc Castagnet a conseillé un grand groupe mutualiste quant à la création d'un établissement de santé à Paris, ainsi que deux hôpitaux publics s'agissant d'acquisitions de cliniques privées auprès de Ramsay Générale de Santé. Bertrand Vorms, qui est un spécialiste des questions réglementaires, a aidé à la restructuration d'un réseau de santé, notamment par rapport à des questions de concurrence. Il a aussi, de concert avec l'avocat publiciste Bruno Lorit, conseillé un opérateur dans la gestion d'un litige devant les juridictions civiles, disciplinaires et administratives dans le secteur de la chirurgie ophtalmique.

Lmt Avocats traite des dossiers contentieux réglementaires, de droit de la concurrence et en responsabilité des produits. Olivier Samnyn et Antoine Lemétais ont récemment représenté plusieurs clients dans la gestion de procédures en matière de publicité trompeuse, ainsi que dans la négociation d'accords de licences de brevet. Enfin, ils sont enfin intervenus dans des opérations en droit des sociétés et dans des dossiers d'expansion de réseaux de distribution.

La boutique Mercure Avocats abrite des avocats qui ‘sont à l'écoute des besoins de leurs clients et qui savent s'adapter aux dernières évolutions’. L'équipe est dotée dune ‘grande expertise en droit français de la santé, et sait également naviguer un environnement international et traiter des dossiers internationaux’. Agathe Simon a assisté le Belge United Petfood et son fonds d'investissement Waterland Private Equity pour l'acquisition de la PME Crusty Food. Elle a aussi traité les aspects réglementaires d'un projet de télémédecine et d'e-santé. Elle codirige la pratique avec François-Maxime Philizot qui lui a conseillé une biotech dans une opération de financement, et assisté Biogaran sur des questions de licences concernant une activité de R&D. L'équipe a récemment renforcé ses rangs en accueillant les collaboratrices Juliette Fresneau et Contance Hars.

La pratique de Norton Rose Fulbright s'appuie sur les expertises de Marta Giner Asins en droit de la concurrence, et de Stéphane Sabatier en droit des sociétés. Arnaud Sanz (of counsel) est également impliqué dans des dossiers de droit de la concurrence.

Squire Patton Boggs représente principalement des groupes pharmaceutiques et des fabricants de dispositifs médicaux dans des contentieux en responsabilité des produits. La pratique est codirigée par Carole Sportes, qui supervise aussi l'activité du cabinet en matière de résolution des litiges, et l'avocate de contentieux Valérie Ravit qui est une spécialiste des questions d'assurances et de responsabilité. Ensemble, et secondées par les collaboratrices Nora Mazeaud et Stéphanie Simon, elles représentent un grand groupe pharmaceutique et son assureur dans la gestion d'un litige de masse, au long cours. Carole Sportes défend aussi HDI Global et Takeda qui ont été assignés par des patients victimes d'effets secondaires possiblement imputables à l'usage des produits de ses clients.

Taylor Wessing assiste une base de clientèle importante dans la gestion d'un large ensemble de problématiques, dont des contentieux en responsabilité des produits. La pratique est dirigée par Evelyne Friedel qui a aidé Agilent dans la gestion de questions réglementaires liées à un logiciel médical, ainsi que Biotest dans le cadre du lancement de plusieurs études de marchés en France. Le cabinet a aussi récemment assisté plusieurs clients pour la négociation d'accords de distribution et de R&D.