Twitter Logo Youtube Circle Icon LinkedIn Icon

Paris > Secteurs et industries > Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms

Index of tables

  1. Secteurs et industries Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms
  2. Les grands avocats du marché Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms
  3. Les grands avocats de demain Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms

Les grands avocats du marché Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms

  1. 1
    • Informatique
    • Alain Bensoussan - Alain Bensoussan-Avocats
    • Rémy Bricard - Baker McKenzie
    • Christiane Féral-Schuhl - Féral-Schuhl/Sainte-Marie
    • Jean-Luc Juhan - Latham & Watkins
    • Stéphane Leriche - Bird & Bird
    • Jonathan Rofé - DLA Piper
    • Bruno Grégoire Sainte Marie - Féral-Schuhl/Sainte-Marie
    • Laurent Szuskin - Baker McKenzie
    • Télécoms
    • Olivier Cousi - Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I.
    • Rémy Fekete - Jones Day
    • Protection des données
    • Denise Lebeau-Marianna - DLA Piper
    • Yann Padova - Baker McKenzie

Les grands avocats de demain Technologies de l’information, informatique, internet et télécoms

  1. 1
    • Protection des données
    • Ahmed Baladi - Gibson Dunn
    • François-Xavier Boulin - BCTG Avocats
    • Olivier Haas - Jones Day

Alain Bensoussan-Avocats est l’une des premières boutiques du marché à s’être historiquement spécialisée dans le secteur des nouvelles technologies. Le cabinet rassemble aujourd’hui de nombreux effectifs et a récemment annoncé les promotions au rang de directrice de: Chloé Legris, Sarah Lenoir, Anne Renard et Eve Renaud. Il a aussi recruté Florence Mulliez, qui était auparavant en poste chez Darty, pour renforcer ses compétences en matière de protection des données suite à sa nomination à la tête du département Data Protection Officer. Le cabinet traite une gamme de dossiers très variés. Il intervient en contentieux, et a notamment représenté un opérateur étranger de télécommunications dans un litige l’ayant opposé à un concurrent français et ayant pour objet le prix des textos échangés entre leurs deux réseaux. Il a aussi agi pour le compte d’un groupe d’opérateurs télécoms dans un contentieux qui a été engagé par plusieurs clients suite au piratage de leurs lignes téléphoniques. Le cabinet est également réputé pour son expertise s’agissant de la conduite de projets de transition numérique, du traitement de dossiers en matière de données personnelles, ainsi que pour ses compétences avancées sur les questions du droit des robots et de l’intelligence artificielle. Le cabinet est dirigé par l’une des plus grandes figures du marché en la personne d’Alain Bensoussan. Il compte également dans ses rangs: Naïma Alahyane Rogeon et Céline Avignon. Eric Barbry a rejoint Racine.

Baker McKenziesait faire preuve de disponibilité et d’efficacité afin d’adapter son expertise aux domaines spécifiques d’activité de ses clients pour la réalisation de projets informatiques stratégiques et de grande envergure’. La pratique du cabinet dans le domaine informatique et des télécoms est codirigée par deux associés très expérimentés: Laurent Szuskin et Rémy Bricard. Le cabinet a récemment conseillé un important client dans le domaine des services financiers sur le traitement de sujets contractuels liés à la réalisation d’un important projet consistant notamment en l’intégration de nouvelles plateformes dématérialisées de services informatiques. Il a également accompagné ses clients sur la mise en conformité de leurs activités avec le nouveau règlement européen en matière de données personnelles (RGPD), ainsi que sur le développement de projets touchant à des objets connectés. L’équipe a enfin traité plusieurs litiges consécutifs à la réalisation d’audits de licences ou à des projets informatiques avortés. Valeo, Oracle et Google sont clients. Denise Lebeau-Marianna, qui est une experte dans le domaine des données personnelles, a rejoint DLA Piper; mais le cabinet a su combler son départ en accueillant Yann Padova en provenance de la Commission de Régulation de l’Energie pour prendre la tête de la pratique en matière de données personnelles.

Bird & Bird traite des dossiers touchant aux domaines de l’informatique, du cloud, des big data, des télécoms et de la fintech, pour des clients tels que Sodexo, Equinix, Mylan et Essilor. A la tête de la pratique, Stéphane Leriche intervient notamment dans le cadre de transactions ou pour la négociation de partenariats. Ariane Mole est une experte réputée qui dirige l’activité de protection des données du cabinet, aux côtés de Merav Griguer qui était auparavant chez Dunaud Clarenc Combles & Associés. Géraldine Arbant, qui est basée à Lyon, a assisté Mylan s’agissant du développement d’une nouvelle application mobile à des fins médicales. Marion Barbier, qui est plutôt une avocate de contentieux, a assisté un de ses clients sur la négociation d’un nouvel accord consécutivement à la rupture d’un accord de licence en matière de plateforme de réservation avec un cocontractant. L’équipe a également apporté son assistance à un lunettier pour la mise en place, au niveau global, d’une procédure de lanceur d’alerte en matière de données personnelles et de droit social. Enfin, Cathie-Rosalie Joly est venue renforcer les rangs du cabinet en provenance d’Ulys.

DLA Piper rassemble une équipe comprenant sept associés et qui est codirigée par deux associés renommés: Jonathan Rofé et Stéphane Lemarchand qui codirige également la pratique du cabinet au niveau global. L’équipe a récemment renforcé ses rangs en accueillant Denise Lebeau-Marianna en provenance de Baker McKenzie, dont les compétences dans le domaine des données personnelles sont fortement reconnues. Le cabinet est récemment intervenu dans plusieurs projets de transition numérique. Il a aussi assisté un client sur la rédaction de sa réponse à un appel d’offres concernant le renouvellement d’un important contrat d’externalisation informatique au plan global. Fabienne Panneau, qui est une avocate de contentieux, a représenté une maison d’édition en appel d’une décision la condamnant à payer 7 millions d’euros à son prestataire informatique. Dans le domaine des données personnelles, Florence Guthfreund-Roland et Denise Lebeau-Marianna ont conseillé une entreprise spécialisée dans le développement de l’internet des objets, et un groupe pharmaceutique sur la réglementation du RGPD. Enfin, Gregory Tulquois, qui dirige la pratique de contrats commerciaux du cabinet, a été sollicité pour traiter des questions contractuelles liées à des applications innovantes B2C et pour apporter son expertise dans la mise en place d’une division logistique en lien avec le déploiement en France d’un grand groupe de vente. Amazon, Vodafone, Michelin et Airbus sont clients.

L’activité de Latham & Watkins dans le domaine informatique et des télécoms est développée par Jean-Luc Juhan qui traite les questions contractuelles et transactionnelles, et par Myria Saarinen qui gère le contentieux. Le cabinet a récemment assisté un grand groupe français dans le cadre de la réorganisation de son infrastructure télécoms, la renégociation d’un contrat d’externalisation et la mise en place de plusieurs projets d’e-marketing. Il a aussi représenté avec succès un groupe pharmaceutique dans un litige né de la rupture d’un contrat public en matière de prestations informatiques. L’équipe assiste également ses clients quotidiennement sur des questions de données personnelles, de transition numérique, la signature de contrats commerciaux et la réalisation de projets cloud. Elle intervient enfin dans le cadre d’opérations en droit des sociétés se déroulant dans le domaine des nouvelles technologies. LVMH, L’Oréal et Amazon sont clients.

Aramis a récemment accueilli Noémie Weinbaum (of counsel), auparavant responsable adjointe du département juridique chez Natixis, pour renforcer son expertise, déjà très solide, dans le domaine de la fintech et des données personnelles. L’équipe a récemment conseillé Wirecard sur la négociation d’un partenariat global avec Orange Bank pour mettre en place un système de payement dématérialisé. Benjamin May, qui dirige la pratique, a assisté Carrefour dans le cadre de la mise en place d’une plateforme cloud pour sa messagerie interne. Le cabinet a également conseillé La Banque Postale pour présenter une demande d’agrément auprès de l’ACPR relativement au lancement d’une nouvelle plateforme de paiement en ligne.

Astura est sollicité par de grands groupes français et internationaux pour la rédaction et la négociation de contrats informatiques, ainsi que pour le traitement des contentieux informatiques et de données personnelles. Le cabinet a récemment conseillé un groupe de vente dans le cadre de l’acquisition de l’activité de livraison d’un de ses concurrents. Il a aussi assisté un opérateur gazier dans la gestion d’un pré-contentieux portant sur le transfert de licences SAP. De nombreux clients ont enfin récemment fait appel au cabinet pour les conseiller sur des problématiques soulevées par l’intégration du nouveau règlement RGPD. Matthieu Mélin dirige la pratique.

L’équipe d’August Debouzy est ‘excellente et offre toujours des prestations d’une qualité de premier rang’. Elle traite des dossiers dans les domaines informatiques et des télécoms et compte dans ses rangs huit nouveaux collaborateurs. Le cabinet ‘possède une grande expérience en matière contractuelle’. La pratique est dirigée par la ‘remarquable’ Mahasti Razavi qui est une ‘formidable négociatrice’, et Florence Chafiol qui est ‘au top de la profession’. L’équipe a récemment conseillé Bureau Veritas pour la négociation d’un accord SaaS avec IBM et d’un partenariat global avec AT&T, ainsi que Microsoft sur la négociation d’un accord pour le développement de voitures intelligentes avec Renault. L’équipe a enfin assisté un consortium dans le cadre de la reprise d’Areva NP, et a défendu Orange dans un contentieux initié par SFR-Numericable relatif à la violation alléguée de plusieurs accords autorisant l’opérateur concurrent à utiliser l’infrastructure de son client en matière de fibres optiques.

Behring possède ‘une vraie connaissance du secteur des télécoms’ et ‘une solide expérience de la technicité informatique’. L’équipe est constituée d’avocats ‘flexibles, qui écoutent leurs clients et sont faciles d’accès’. L’associée fondatrice Anne-Solène Gay est ‘vraiment une experte’ qui ‘impressionne par sa connaissance technique de l’informatique’, qui ‘apporte des solutions très pragmatiques avec une très grande réactivité’, qui est ‘très bonne négociatrice’ et qui est dotée d’une ‘expertise indéniable en droit des télécoms, quand sa connaissance du droit de la concurrence est aussi remarquable’. Le cabinet est le conseil régulier de Swiss Post pour toutes ses négociations contractuelles dans le domaine informatique et pour le traitement des sujets en matière de données personnelles. Il a également conseillé une grande société spécialisée dans les services financiers pour la gestion des aspects de droit de l’informatique attachés à l’acquisition d’un acteur du factoring en ligne. Dans le domaine des télécoms, l’équipe a assisté Orange Ivory Coast dans un dossier portant sur des couts d’interconnexion et sur la mise en place d’un système de comptabilité analytique. Le cabinet a enfin représenté un opérateur de télécoms dans un litige l’ayant opposé à un concurrent et concernant le déploiement non autorisé de câbles de fibres optiques.

La pratique de De Gaulle Fleurance & Associés dans le domaine informatique et des télécoms s’intègre à celle du cabinet dans le secteur des médias et du divertissement. Le cabinet assiste ses clients en matière réglementaire, transactionnelle et commerciale, ainsi qu’en contentieux. Julien Horn, Louis de Gaulle et Philippe Moncorps – qui a récemment rejoint le cabinet en provenance de TF1 – ont représenté une grande chaîne de télévision dans un litige en contrefaçon de marques et de droits d’auteur dirigé contre un prestataire télécoms. Sur le front de la fintech, Anne-Hélène le Trocquer a conseillé BPCE sur la mise en place d’un accord avec Apple en matière de paiement dématérialisé, ainsi que lors d’une opération d’acquisition d’une start-up. Le cabinet est également intervenu sur un projet d’installation de câbles sous-marins en Amérique Latine, ainsi que dans des campagnes de lutte contre la contrefaçon et le piratage et sur le développement et l’intégration de nouveaux instruments informatiques. Adobe, Microsoft et Dassault System sont clients.

Derriennic Associés est un ‘cabinet très réactif, doté d’une équipe aguerrie et dont l’apport stratégique est déterminant dans des contentieux’. Les avocats ont ‘une parfaite maîtrise de leur environnement juridique et une grande polyvalence, deux atouts considérables dans la conduite des affaires’. La pratique du cabinet dans le domaine de l’informatique et des télécoms est dirigée par François-Pierre Lani. Pierre-Yves Margnoux, qui ‘fournit une expertise de première classe’, a défendu Alcatel dans un contentieux l’ayant opposé à SIEA qui recherchait la rupture contractuelle suite à l’installation jugée défectueuse d’infrastructures de fibres optiques. Georges Jenselme a conseillé un grand transporteur international en matière de réglementation des données, et a défendu un grand prestataire informatique dans un litige engagé par un groupe agroalimentaire portant sur un système informatique RH défectueux. Les counsels Alexandre Fievée, Emmanuel Benoît et Géraldine Pacaut sont également recommandés.

La pratique d’Eversheds Sutherland (France) LLP dans le domaine des médias, de l’informatique et des télécoms sert plusieurs grands clients spécialisés dans ces secteurs. Le cabinet a conseillé un grand prestataire informatique sur des sujets de protection des données en lien avec son activité française, ainsi qu’une multinationale de l’internet spécialisée dans la vente sur le traitement de questions de distribution et de négociations contractuelles. Dans le domaine de la fintech, le cabinet est intervenu sur la négociation de licences de logiciels. Sont recommandés: Gaëtan Cordier qui est également un expert en droit de la propriété intellectuelle, et Dan Roskis dont l’expertise couvre le droit des médias et de la concurrence.

Chez Féral-Schuhl/Sainte-Marie, Richard Willemant, qui est l’associé-gérant du cabinet, ‘se distingue par sa maîtrise, son efficacité, sa réactivité et sa disponibilité’, quand ‘sa contribution et son implication, ainsi que ses conseils toujours très justes, sont extrêmement précieux pour un client’. Il a récemment représenté, aux côtés de Christiane Féral-Schuhl, une chaîne de télévision dans un litige dirigé contre des distributeurs de hardware permettant la diffusion de contenus frauduleux en streaming. Etienne Papin conseille ses clients dans le cadre de la réalisation de projets informatiques et d’internet, traite le contentieux et a possède une bonne expertise en matière réglementaire (télécoms et RGPD). Olivier de Courcel a conseillé un grand opérateur téléphonique dans le cadre d’un audit et de la renégociation de plusieurs contrats. Bruno Grégoire Sainte Marie est également recommandé pour le traitement de questions réglementaires, contractuelles ou commerciales liées à la vente d’équipements informatiques en France.

L’expertise de Fieldfisher couvre le champ des négociations contractuelles, les questions d’e-commerce, les opérations transactionnelles, les sujets de protection des données et le contentieux. Bruno Ducoulombier, qui dirige la pratique de droit de la propriété intellectuelle et de l’informatique du cabinet, conseille fréquemment ses clients sur des problématiques de cloud et sur la négociation d’accords de licences. Anne-Laure-Hélène des Ylouses a conseillé, aux côtés d’autres membres des bureaux internationaux du cabinet, un client sur le lancement d’une nouvelle application en ligne dans le domaine de la santé. Christopher Mesnooh a assisté un grand acteur de l’internet en matière de données personnelles, ainsi que Qvidian dans le cadre d’une opération conclue auprès d’un grand groupe bancaire français. Hub One et Vygon sont clients.

Gide Loyrette Nouel A.A.R.P.I. répond d’une ‘très profonde compréhension du secteur informatique et des nouvelles technologies, alliée à une vaste expérience dans le conseil aux start-ups et aux sociétés en croissance’. Le cabinet affiche également une ‘excellente connaissance sectorielle du secteur des télécoms et des médias, notamment en Afrique dans le domaine réglementaire’. Olivier Cousi, qui est ‘flexible et d’une grande capacité d’écoute’, codirige la pratique et se concentre particulièrement sur le traitement des dossiers de télécoms. Il assiste notamment l’autorité de régulation du Bénin dans le cadre de l’adoption de nouvelles dispositions législatives, et représente le gouvernement du Cape Vert dans un arbitrage contre un opérateur national de télécoms en matière réglementaire. Thierry Dor – qui est le second associé responsable de la pratique – et le ‘remarquable’ Julien Guinot-Deléry (counsel) ont conseillé La Gazette Drouot dans le cadre de la réalisation de plusieurs projets informatiques et dans la gestion de contentieux portant sur la publication de contenus en ligne. Vodafone, Natixis, Facebook et Total ont également fait appel au cabinet pour traiter des problématiques de protection des données.

L’équipe d’Hogan Lovells (Paris) LLP est ‘très pragmatique et réactive’. Elle traite une gamme complète de sujets dans le domaine de l’informatique et des télécoms, dont des questions touchant au droit des sociétés, au droit de la concurrence et au droit social. Christine Gateau, qui est une avocate de contentieux, a récemment conseillé ses clients sur des questions réglementaires et a géré plusieurs litiges portant sur le droit à l’oubli ou sur des données personnelles. Winston Maxwell est régulièrement consulté par ses clients sur des questions de données personnelles liées au développement de leurs activités dans le domaine des véhicules connectés. Il assiste également des fintech sur des problématiques contractuelles et sur la négociation d’accords de licence portant sur de nouvelles solutions informatiques. David Taylor est l’un des experts les plus réputés au monde en matière de noms de domaine, auquel font appel Facebook et eBay pour gérer leurs problèmes à travers le globe. Jane Seager a été promue associée et Patrice Navarro a été nommé counsel.

Dirigé par Claudia Weber, ITLAW Avocats est une boutique spécialisée dans les secteurs de l’informatique, de la protection des données et de la propriété intellectuelle. L’équipe a récemment conseillé ses clients sur le traitement de problématiques contractuelles et de données personnelles liées au développement de nouvelles solutions informatiques. Elle est également intervenue dans le cadre de la réalisation de projets de transition numérique et sur la gestion de litiges. Le cabinet a aussi assuré la défense d’un hôpital dans plusieurs contentieux l’ayant opposé à un groupe de praticiens s’agissant de la collecte des données personnelles de leurs patients. Un acteur immobilier a enfin fait appel au cabinet pour l’assister suite à une rupture contractuelle brutale d’un cocontractant en matière de maintenance informatique.

L’excellente équipe’ de Jones Day se distingue par ‘son professionnalisme, sa connaissance du secteur et ses réponses rapides’. La pratique est dirigé par Rémy Fekete qui ‘a une expérience incomparable dans le domaine des télécommunications en Afrique’. Il représente Orange, Sigfox et Eutelsat, a conseillé CBS dans la négociation d’un accord avec Canal+, et a assisté Millicom lors d’une transaction ayant pour objet des tours télécoms en Amérique du Sud. Olivier Haas (counsel) est en charge de la pratique de données personnelles du cabinet. Il a récemment conseillé Solvay pour la mise en conformité de ses activités et de sa politique interne avec le règlement RGPD. Il a enfin assisté un grand groupe alimentaire sur la réalisation d’un projet de smart data.

Etienne Drouard de K&L Gates LLP possède une grande expérience en matière de protection des données personnelles. Claude-Etienne Armingaud intervient notamment lors de la négociation de contrats informatiques d’externalisation ou dans des opérations transactionnelles dans les domaines de la fintech, de l’internet et des big data. Il a conseillé Bridgestone lors de son investissement dans Eliocity. Le cabinet a également assisté Carglass pour la mise en conformité de son activité avec le règlement RGPD, ainsi que BNP Paribas sur des questions de données personnelles. JCDecaux, Microsoft, SNCF et SloClap sont clients.

Latournerie Wolfrom Avocats possède une forte expertise dans les domaines informatique, de l’e-commerce et des données personnelles. Le cabinet a récemment conseillé SNCF, Nikon et Thomas Cook dans des négociation contractuelles. Il a aussi représenté Sopra dans un litige l’ayant opposé à Oracle et portant sur la violation d’un accord de licences. Le cabinet est également très actif dans le domaine des télécoms. Il a défendu Free dans un litige initié par Bouygues pour dénoncer un accord signé par son client avec Orange. Il a aussi assisté la CDC sur la création de la nouvelle entité Triple Play dédiée au développement de l’offre haut débit. Marie-Hélène Tonnellier et Térence Cabot sont recommandés.

La pratique d’Osborne Clarke est dirigée par Béatrice Delmas-Linel et Claire Bouchenard qui possède une ‘connaissance experte, est pragmatique et fournit des conseils pertinents’. Xavier Pican a assisté Eiffage dans le cadre de la réalisation d’un projet de smart city. Lise Breteau conseille régulièrement une fintech pour la conduite de ses projets et sur le traitement de ses sujets réglementaires. Le collaborateur Grégoire Dumas est enfin recommandé pour sa ‘grande réactivité’. Le cabinet a assisté Integral Ad Science sur la gestion de questions portant sur des cookies et l’entrée en vigueur du règlement RGPD, ainsi qu’Ubisoft sur la négociation de plusieurs contrats informatiques. La SNCF, Salesforce et Publicis sont clients. L’arrivée d’Alexandre Le Mière, en provenance de Redlink, vient compléter les compétences du cabinet en apportant une expertise en droit public.

Altana possède une ‘très bonne équipe’. La pratique est codirigée par Pierre Lubet et Frank Valentin qui traitent des questions dans les domaines de l’informatique et des données personnelles. Le cabinet a assisté Hediard, ainsi que Do&Co sur ces sujets dans le cadre de l’organisation du tournoi Euro UEFA 2016. Il conseille également ses clients sur la mise en place de nouvelles solutions informatiques et représente des victimes de cyber-attaques et de scams. Il a conseillé une entreprise de vente en ligne en matière de noms de domaine. Microsoft, Amazon et Exacompta sont clients. Pierre-Gilles Wogue a aussi assisté le Figaro lors de son acquisition de la plateforme web Viadeo. Jean-Guy de Ruffray a été promu associé.

Artemont a récemment été mandaté par de nouveaux clients pour les assister dans le traitement de problématiques de données personnelles et la négociation d’accords portant sur des projets informatiques ou de nouvelles technologies. L’équipe a également traité un litige en matière de licences, et a représenté une grande marque de luxe dans le lancement d’une procédure judiciaire suite à l’achat de produits frauduleux sur un site d’ e-commerce. Le Musée Yves Saint-Laurent, Soditech et Take & Buy sont clients. Farid Bouguettaya est une ‘star en devenir dans le domaine des nouvelles technologies et de la propriété intellectuelle qui possède une solide expérience et une bonne connaissance des entreprises technologiques’.

BCTG Avocats conseille plusieurs grands groupes spécialisés dans de nombreux secteurs, dont la vente, les produits de consommation et le luxe. François-Xavier Boulin (of counsel) conseille notamment un grand équipementier sportif pour la gestion de ses problématiques de données personnelles dans le domaine du marketing digital et sur le déploiement de sa stratégie commerciale. Il a aussi représenté un développeur de jeux vidéo sur téléphones dans un précontentieux dirigé contre un concurrent pour contrefaçon. Gaëlle Bloret-Pucci, qui dirige la pratique du cabinet, a conseillé plusieurs clients sur la mise en place de plateformes numériques. Les collaborateurs Pierre Trusson et Georgina van der Heijden sont également très impliqués dans les dossiers.

Bersay & Associés agit pour le compte de clients français et internationaux, en conseil et en contentieux. A la tête de la pratique, Emmanuel Schulte est un expert dans les domaines de l’informatique, de l’e-commerce et du droit commercial. Le cabinet est récemment intervenu sur la négociation d’une grande variété de contrats, dont l’un ayant notamment pour objet le lancement d’une application mobile pour une plateforme numérique de transport. Il a aussi défendu un client dans un litige en contrefaçon de licences et de logiciel. Martine Georges-Naïm (counsel) est une experte dans le secteur des télécoms. Elle a récemment conseillé une autorité de régulation étrangère et plusieurs prestataires sur des questions réglementaires de 3G et 4G. Delphine Touboul (counsel) a assisté un grand groupe de vente dans la réalisation d’un audit en matière de données personnelles, et a supervisé l’intégration de plusieurs systèmes centralisant des informations sur des employés.

La pratique dans le domaine informatique de Bignon Lebray est dirigée par Benjamin Mourot, qui a notamment conseillé une joint-venture dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle infrastructure informatique. Elise Dufour (of counsel) a assisté un client spécialisé dans l’hôtellerie sur l’intégration de nouvelles solutions numériques de management s’inscrivant dans un projet de transition numérique, et a conseillé ses clients sur des questions réglementaires et de web-design. Julien Lecat a assisté une start-up dans la conduite de négociations avec un prestataire informatique, et a représenté un prestataire de solutions de paiement en ligne dans un litige lié à un problème de sécurité informatique. L’équipe traite enfin des questions d’e-santé et de protection des données.

L’équipe de CMS est ‘réactive, experte et disponible’ et fournit un niveau de prestation ‘toujours parfait’. Elle a récemment été mandatée par le Ministère de l’Education pour la défense de son partenariat conclu avec Microsoft contre les velléités de plusieurs associations réclamant le recours à des logiciels libres. Le cabinet a aussi assisté Conduent pour la négociation d’importants accords d’externalisation informatique. A la tête de la pratique, Anne-Laure Villedieu a également assisté un acteur du numérique sur le traitement de questions commerciales, d’e-commerce et de protection des données. Elle agit aussi aux côtés de Sage dans plusieurs procédures dirigées contre un prestataire informatique.

Le champ d’expertises de DS Avocats couvre notamment la négociation contractuelle et la réalisation de projets informatiques dans des secteurs fortement réglementés, comme la santé, la fintech et les assurances. Sont particulièrement recommandés: Arnaud Tessalonikos et Gacia Kazandijan (counsel) qui est responsable du desk canadien du cabinet. L’équipe assiste notamment ses clients au stade précontentieux dans des dossiers portant sur des sujets réglementaires ou soulevant des problématiques de contrefaçon, ainsi que pour la négociation ou la mise à jour d’accords, la rédaction de chartes internes en matière de données personnelles et le développement de structures d’e-commerce.

Dentons a conseillé Nokia sur la mise en conformité de certaines procédures internes en matière de données personnelles avec les réglementations françaises et allemandes. Le cabinet représente aussi Airbus dans un contentieux en contrefaçon de logiciel et en concurrence déloyale au long cours, impliquant aussi les entreprises Dassault, IBM et OpenCascade. David Masson intervient sur la négociation de contrats informatiques ou dans la gestion de dossiers faisant suite à la rupture de contrats de licences. Il a aussi assisté un grand groupe pharmaceutique sur le développement d’une nouvelle application mobile. Isabelle Leroux (counsel) possède une vaste expertise en droit de la propriété intellectuelle et en matière de noms de domaine. Clément Monnet (counsel) est enfin une intervenante majeure au sein de l’équipe.

Franklin est réputé pour son expertise dans le secteur des télécoms qui est particulièrement mise à contribution lors d’opérations en droit des sociétés ou pour le traitement de dossiers en droit de la concurrence et en droit public, ainsi qu’au contentieux. Le cabinet conseille également des sociétés de private equity et des entreprises dans le cadre de la réalisation de projets de transition numérique ou d’installation d’infrastructure de télécoms, ainsi que lors du développement de nouveaux logiciels. L'équipe a récemment conseillé un grand groupe énergétique sur la négociation d’un contrat cloud, ainsi qu’un groupe de sécurité technologique sur des questions de cryptage. Le cabinet a également traité des contentieux commerciaux et des litiges en réparation de dommages pour des clients dans le domaine des télécoms. L’avocat-publiciste Jérôme Michel est également impliqué dans les dossiers, ainsi que Yann Colin. Bradley Joslove a quitté le cabinet en juin 2018.

L’activité de Gibson Dunn dans le domaine des nouvelles technologies, de la cyber-sécurité et de la protection des consommateurs est développée par Ahmed Baladi et Vera Lukic (counsel). Le cabinet a récemment assisté Renault sur la négociation d’un accord multiservices avec un prestataire informatique, ainsi que pour le traitement de problématiques de données personnelles et d’intelligence artificielle en lien avec le développement de véhicules connectés. L’équipe a aussi assisté Tag Heuer s’agissant du développement d’une des premières montres connectées de luxe du marché, et notamment dans le cadre des négociations menées avec Google pour l’usage d’une licence Android. Elle a enfin conseillé plusieurs clients dans le cadre de l’entrée en vigueur du règlement RGPD.

GRANRUT Société d’Avocats est pourvu d’une équipe ‘fantastique’, constituée d’avocats dotés d’une ‘bonne connaissance du marché et qui sont en capacité de trouver rapidement des solutions effectives’. Le cabinet intervient dans le cadre de la négociation et de la gestion précontentieuse de projets d’intégration de systèmes informatiques. Il traite également des problématiques réglementaires et assiste ses clients lors du transfert d’actifs intangibles dans le contexte d’opérations en droit des sociétés. L’équipe traite enfin le contentieux, notamment des litiges consécutifs à des ruptures contractuelles ou des contentieux en contrefaçon de droits. Anne Cousin est appréciée pour sa ‘bonne capacité à établir une stratégie’.

Nicolas Herzog, de la boutique H20 Avocats, a traité plusieurs contentieux portant sur la perte de données. Le cabinet a également défendu un important opérateurs télécoms dans un contentieux en contrefaçon engagé par un prestataire de solutions open source. Il a enfin assisté un laboratoire pharmaceutique dans la négociation d’indemnités visant à compenser l’installation défectueuse d’un système informatique. Isabelle Védrines (of counsel) est également recommandée.

Alexandra Néri dirige la pratique d’Herbert Smith Freehills LLP dans le domaine des nouvelles technologies et de la propriété intellectuelle. Elle représente notamment des prestataires informatiques, technologiques et de télécoms dans des contentieux. Sébastien Proust (of counsel) conseille de grands prestataires, dont Google, en matière de données personnelles et dans des dossiers portant sur les droits du consommateur et l’usage des big data. Le grand moteur de recherches américain a notamment fait appel au cabinet pour le défendre dans deux procédures contentieuses distinctes engagées par des associations représentatives d’artistes et d’ayants-droits dans les secteurs de la musique et des films. L’équipe conseille enfin ses clients dans le cadre d’opérations de transfert de technologies.

Le Cabinet Isabelle Renard conseille ses clients pour le traitement de problématiques réglementaires et de données personnelles, et pour la négociation de contrats informatiques. Isabelle Renard a été mandaté par un groupe immobilier français, ainsi que par une autorité française de régulation du transport, pour les accompagner dans l’établissement de leurs programmes de conformité au règlement RGPD. Elle a également assisté plusieurs fintech sur des questions réglementaires.

François Klein et Laurent Badiane sont en charge de la pratique de KGA Avocats dans les secteurs de l’informatique, de l’internet et des données personnelles. Le cabinet a récemment conseillé ses clients dans le cadre de l’adoption du nouveau règlement RGPD, et sur des questions de logiciels open-source. Il a également assisté un grand club sportif, et conseillé un gouvernement étranger au stade précontentieux pour la récupération de comptes sur Facebook et Twitter.

Lawways fournit ‘un travail de très haute qualité technique grâce à une expertise reconnue de longue date et une bonne connaissance de son écosystème’. L’équipe est ‘très réactive, efficace, disponible, et dotée d’une grande expertise en matière de données personnelles’. Le ‘sérieux, ponctuel, imaginatif et pragmatique’ Gilles Rouvier cherche ‘à comprendre pleinement les aspects techniques directement liés aux questions juridiques afin de mieux apprécier les risques et de définir la stratégie appropriée’. Polaris a mandaté le cabinet pour l’assister dans la négociation d’une solution SaaS, quand la start-up de crypto-monnaie Ledger a consulté le cabinet sur des problématiques de protection des données. L’équipe est également sollicitée pour intervenir lors d’opérations en droit des sociétés, pour la négociation d’accords dans les secteurs de la santé et de la fintech, ou dans le cadre du développement de nouvelles applications mobiles.

Chez Norton Rose Fulbright, la nouvellement promue associée Nadège Martin est en charge de la pratique. Elle possède une grande expérience dans le conseil aux clients des secteurs publics ou privés pour le traitement de leurs contentieux, la négociation contractuelle, la rédaction d’accords d’e-commerce et la gestion de problématiques de données personnelles. Le cabinet assure régulièrement la défense de grands groupes internationaux et d’institutions financières dans des contentieux en contrefaçon engagés par de grands prestataires tels qu’Adobe, Microsoft et Oracle. Il a aussi remporté plusieurs victoires au pénal contre le groupe de hackers Anonymous, et a récemment traité des dossiers d’e-réputation, de cyber-sécurité et de données personnelles. American Express, Carrefour et El Telecom sont également clients.

Pinsent Masons LLP est pourvu d’une équipe ‘hautement professionnelle’, ‘toujours disponible et qui répond aux attentes’ de ses clients. Le cabinet possède une forte expertise sur le segment des données personnelles. Elle est également intervenue dans un litige d’e-réputation et sur la négociation de contrats informatiques. Annabelle Richard, qui dirige la pratique, a conseillé un grand fabricant industriel sur des sujets stratégiques liés à l’entrée en vigueur du règlement RGPD et sur la mise en place du système de lanceur d’alerte. Diane Mullenex a traité les aspects de droit commercial européens d’une opération conclue entre un diffuseur de vidéos en numérique et un fabricant de smart-TV. Le cabinet a également représenté un prestataire de services numériques dans un contentieux en responsabilité et en réparation de dommages lancé contre un opérateur français de télécoms suite à une faille dans son système de sécurité qui a autorisé des connexions illégales au réseau du client. Melina Wolman (director) traite des dossiers contentieux.

Taylor Wessing traite des contentieux informatiques et des questions de protection de données. Le cabinet intervient également dans la négociation contractuelle et dans la réalisation de projets transfrontaliers pour des clients comme IBM ou des groupes spécialisés dans les domaines du divertissement, de la vente et des biotechnologies. Le cabinet a récemment conseillé plusieurs clients sur la mise en place de plateformes de vente en ligne, a conseillé un fabricant de logiciels dans le cadre du lancement d’un cloud dans le secteur de la santé, ainsi qu’une entreprise de stockage de données dans un contentieux faisant suite à l’endommagement d’un des disques durs de ses clients. La pratique du cabinet est développée par Valérie Aumage et Philippe Glaser, un spécialiste du contentieux qui ‘est capable d’intégrer la dimension technique à ses observations et développements juridiques’ – il possède une bonne connaissance des systèmes d’intégration et des logiciels informatiques.

Walter Billet Avocats fournit ‘un travail qui est toujours très satisfaisant et rendu dans les délais et offre une grande disponibilité’. Les avocats ‘maîtrisent tant les sujets juridiques que les spécificités de leur secteur d’intervention, ce qui est un atout majeur’. Alan Walter ‘est excellent dans son domaine’ et prodigue des ‘services de premier plan’. Le cabinet possède une grande expérience dans l’accompagnement des start-ups. Il a été mandaté pour intervenir dans des négociations contractuelles portant sur le développement de plateformes en ligne et pour superviser des projets de transitions numériques pour des clients spécialisés dans de nombreux domaines, dont les secteurs de la santé et de la construction.

White & Case LLP est un ‘très bon cabinet’ qui fournit à ses clients ‘une vision globale et très pragmatique’. L’équipe spécialisée dans le secteur informatique et des télécoms inclut notamment Bertrand Liard qui représente Facebook dans des litiges en concurrence déloyale ou portant sur des questions de protection des données et du consommateur. Dans le domaine de la fintech, le cabinet conseille plusieurs clients sur la négociation d’accords informatiques et sur le lancement de nouvelles applications mobiles en France. Le cabinet a aussi assisté Orange lors de l’acquisition d’une participation dans Groupama Banque – rebaptisé Orange Bank. Il a enfin agi pour un opérateur de télécoms étranger dans un arbitrage en matière d’actionnariat. Clara Hainsdorf (counsel) est une intervenante de premier plan au sein du cabinet et a notamment assisté Faurecia sur la gestion des aspects de droit informatique liés à deux opérations transfrontalières de fusions-acquisitions.

Cohen & Gresser LLP est doté d’une équipe de cinq avocats ‘très compétente et très pointue’, qui fournit un ‘travail d’une grande qualité’. Le cabinet est mandaté par des prestataires de services informatiques et technologiques, ainsi que de grands comptes dont Altarea Cogedim, LVMH et BNP Paribas. Il traite une gamme variée de dossiers, en conseil et en contentieux. Il intervient notamment au stade de la négociation contractuelle pour l’intégration de systèmes informatiques ou technologiques, et dans le cadre de la réalisation de projets de transition numérique. L’équipe a notamment assisté l’entreprise française de big-data Altares pour la conduite de négociations contractuelles visant à l’établissement de nouvelles activités dans le domaine de la fintech, ainsi que le Groupe Avril dans un projet de restructuration d’infrastructures informatiques et technologiques. A la tête de la pratique, Guillaume Seligmann est ‘excellent, toujours réactif et innovant car à la pointe des actualités concernant sa matière’.

DBC Avocatssait se montrer disponible pour traiter l’ensemble des nombreuses questions qu’un dossier est à même de poser’ et apporte ‘des conseils très pointus, qui prennent toujours en compte le contexte réglementaire et social particulier de l’entreprise’. L’équipe de trois avocats conseille plusieurs groupes de premier plan dans les domaines de la pharmacie et des assurances. Le cabinet intervient au stade de la négociation portant sur d’importants projets informatiques, et traite de nombreux litiges face à des prestataires informatiques. Il gère également des questions de données personnelles et a récemment été sollicité pour apporter son expertise sur des sujets liés à l’entrée en vigueur du règlement RGPD. A la tête de l’activité, Alexandre Le Peru ‘est très calé au niveau technique: il a une très bonne compréhension des problématiques rencontrées, sait poser les bonnes questions, apporter un point de vue globale et rentrer dans les détails d’un dossier pour anticiper les besoins’.

Créer en 2015, GROSSLERNER Avocats est très actif dans le domaine audiovisuel et intervient également dans le cadre la réalisation de projets numériques. Julien Grosslerner dirige une équipe de trois avocats.

Dirigée par Anne Messas et Alain Hazan, l’équipe de six avocats du cabinet HMV Avocats assiste ses clients sur le traitement de problématiques de données personnelles, d’internet et pour la mise en place de projets informatiques et technologiques. Elle a récemment représenté un organisme français pour le lancement de procédures judiciaires en riposte à des cyber-attaques. Le cabinet accompagne aussi des start-ups.

L’équipe de six avocats du cabinet Hoche Société d’Avocats conseille de grands groupes utilisateurs de technologies dans le cadre de dossiers d’intégration de projets informatiques, d’e-santé et d’e-business ou pour le traitement des sujets de données personnelles. Le contentieux est également traité. L’activité est dirigée par Régis Carral et Patrick Amouzou.

Noëlle Lenoir, de Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP, possède une forte expertise dans le domaine de la protection des données personnelles. Le cabinet a notamment assisté Laboratoires Genévrier dans la gestion de problématiques portant sur la collecte, l’accès et l’utilisation de données personnelles dans le cadre de recherches médicales. Total est également client.

Osmose traite des dossiers relatifs à des questions de protection des données et à l’internet. Le cabinet intervient également sur la négociation de contrats informatiques et traite des contentieux en contrefaçon de logiciels. Le cabinet a récemment été mandaté pour effectuer plusieurs audits en matière de données personnelles. Il a également représenté Digital Shape Technologies dans un contentieux en contrefaçon d’un logiciel l’ayant opposé à Party Hamouta. Antoine Gendreau, Alexandra Le Corroncq et Alexis Vichnievsky développent la pratique.

PASSA VARET Avocats est particulièrement sollicité pour traiter des problématiques de protection des données. Le cabinet a également assisté plusieurs clients sur la rédaction de contrats de projets informatiques, ainsi que dans le cadre de procédures d’audits de licences informatiques. Le Boin Coin, A.Mob, BPI France, Car&Boat Media et Coca-Cola Enterprise sont clients. Vincent Varet et la collaboratrice Camille Bertin sont ‘disponibles, pédagogues et très compétents’.

L’équipe de huit avocats de Vercken & Gaullier possède une bonne connaissance du domaine de l’internet et du numérique. Le cabinet conseille des utilisateurs de technologies, ainsi que des acteurs de l’internet. Il intervient notamment pour la négociation de contrats informatiques, lors d’audits de licences réalisés par des prestataires et gère le contentieux informatique. Il est également consulté sur des problématiques de données personnelles et de mise en conformité avec le règlement européen RGPD. La région Auvergne-Rhône-Alpes, Bouygues Telecom, Kantar et Ubiant sont clients. L’équipe est dirigée par Gilles Vercken et compte dans ses rangs Florence Gaullier.

ENTRETIEN AVEC...

Des associés qui sont à la tête de leur cabinet ou d’un domaine d’expertise particulier confient au Legal 500 la façon dont leur cabinet s'adapte aux besoins de leurs clients

Pour en savoir plus, c’est ici